Bye-bye !

 »-. En face de la fenêtre, de l’autre côté de la douve, se dressait un grand 🌲 plusieurs fois centenaire, dont les maîtresses branches s’étendaient presque horizontalement moitié sur la terre, moitié sur l’eau du fossé. C’était sur cet 🌲 qu’était basé le projet d’évasion de Chiquita. Elle rentra dans la chambre, elle tira d’une de ses poches une cordelette de crin, très fine, très serrée, tira de son autre poche une sorte d’hameçon de fer, qu’elle accrocha à la corde. Puis elle s’approcha de la fenêtre et lança le crochet dans les branches de l’arbre… À la seconde tentative, l’hameçon piqua l’écorce et Chiquita tira la corde à elle. La branche accrochée céda autant que la flexibilité du tronc le permettait, et se rapprocha de la croisée. Alors, Chiquita fixa la cordelette après la serrurerie du balcon.

80x60cm « Monseigneur en habit vert », galerie La vie revée des arbres

-. Défais maintenant le noeud de la corde, pour que je la retire à moi-, dit-elle à la prisonnière d’une voix basse mais distincte. – À moins que tu n’aies envie de me suivre. Mais la peur te serrerait le col, et le vertige te tirerait par les pieds pour te faire tomber dans l’eau. Adieu, je vais à Paris et je serai bientôt de retour. On marche vite au clair de 🌙 !-. Isabelle obéit et l’arbre, n’étant plus maintenu, reprit sa position ordinaire, reportant Chiquita à l’autre bout du fossé. » Théophile Gautier (Le capitaine Fracasse)

2 réflexions sur “Bye-bye !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s