L’écervelée

 »-. Fichue Myriam, elle a failli m’avoir… Jamais vu une femme qui mettait autant d’énergie à paraître écervelée. J’avais sélectionné cette Myriam qui sortait bêtise après bêtise, telle une mitraillette à sottises. Jusqu’au moment où je remarquai qu’elle n’émettait que des bêtises réjouissantes, toujours drôles, ni décalées, ni ennuyeuses. Refroidie, je conclus qu’elle avait le sens de l’humour, ce qui, pour le moins, est déjà un signe de finesse.

30x40cm  » Miss Pastel Bouclettes », pastels secs, galerie Femmes, Femmes, Femmes

Ensuite, j’y prêtai plus d’attention, et je remarquai qu’elle servait à chaque homme qu’elle abordait un comportement adapté. Au guindé, elle décrochait un -. Qu’il est drôle, ce coco-là ! – avec une familiarité déconcertante. Au vaniteux, elle adressait des flatteries relatives à sa prétendue réussite. Au crétin féru de chasse, elle prêtait une oreille inépuisable, écoutant le vainqueur des lapins comme le héros de plusieurs guerres mondiales. Bref, c’était un as de la séduction qui camouflait ses cartes. Une astucieuse qui jouait les écervelées pour mieux manipuler les hommes… Elle a réalisé une brillante carrière depuis, elle n’a épousé que des messieurs importants. Et, à chaque fois, dites, pas de chance, ils étaient riches!  » Éric-Emmanuel Schmitt (La Rêveuse d’Ostende)

2 réflexions sur “L’écervelée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s