En route vers le gibet de Montfaucon

‘-. Une charrette, traînée par une rosse, qui allait à Montfaucon, s’avançait, entourée de quelques archers à 🐎, avec un bruit de vieilles ferrailles, et traversait les groupes de curieux, se dirigeant vers l’échafaud. Sur une planche jetée en travers des ridelles, était assis Agostin, auprès d’un capucin à barbe blanche qui lui présentait aux lèvres un crucifix de cuivre jaune poli par les baisers d’agonisants en bonne santé. Le bandit avait les cheveux entourés d’un mouchoir dont les bouts noués lui pendaient derrière la nuque. Une chemise de grosse toile et des pantalons de vieille serge composaient tout son costume.

50x50cm « L’arbre aux pendus« 

Il était en toilette d’échafaud. Toilette succincte. Le bourreau s’était déjà emparé de la défroque du condamné comme c’était son droit, et ne lui avait laissé que ces haillons, bien suffisants pour mourir. Un système de cordelettes, dont le bout était tenu par l’exécuteur des hautes oeuvres, placé à l’arrière de la charrette, afin que le patient ne le et pas, maintenait Agostin, tout en laissant une liberté apparente. Un valet de bourreau, assis de côté sur un des brancards de la charrette, tenait les guides et fouettait à tour de bras la maigre rosse. » Théophile Gautier (Le capitaine Fracasse)

3 réflexions sur “En route vers le gibet de Montfaucon

  1. Ping : En route vers le gibet de Montfaucon – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s