L’ Exode au clair de🌙

 »-. Une lune de sucre l’aidait à trouver la sortie quand les sentiers se refermaient à l’extrémité d’un champ, et il se tenait à distance du long ruban qui bruissait sur sa droite, d’où des lueurs, par intermittence, venaient se croiser au-dessus de lui, comme les antennes d’in insecte monstrueux qui tâtonnent devant l’obstacle. C’était une sorte de ferraillement ininterrompu, un murmure lourd et angoissant traversé par des cliquetis, des chocs d’acier, des cris, des halètements de horde perdue dans une nuit hostile.

Jean avança jusqu’à ce que l’aube naisse à l’horizon, corsetée d’un rose très pâle, presque blanc, qui creusa une faille dans la ligne plus sombre des collines lointaines. Dès qu’il y vit un peu mieux, il chercha le toit ou la fumée d’une 🏡, mais n’en aperçut pas dans la vallée où il avançait d’un pas de plus en plus lourd. En revanche, la route, sur sa droite, avait disparu, sans doute derrière la colline dont les 🌲 commençaient à scintiller dans la phosphorescence du matin, provoquant l’envol de grands 🐦 qui devaient être des milans. » Christian Signol (Une vie de lumière et de vent)

2 réflexions sur “L’ Exode au clair de🌙

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s