Christine ne barbouille plus… mais elle résiste

 » Au barbouilleur », tel est le nom, prometteur, de cette animation proposée par une association locale à tendance écologiste, sur deux samedis estivaux. En un site bucolique, l’artiste-peintre s’inscrit, s’installe avec les moyens du bord, expose quelques-unes de ses oeuvres. Et barbouille devant un public familial et complice, qui déambule avec les enfants et le 🐕. Attention aux coups de ☀️ et aux piqûres de moustiques, prière d’amener sa bonne humeur, ses idées, son pique-nique et son chapeau de paille !

L’an dernier, j’avais déclaré forfait, face à des mesures sanitaires contraignantes qui gâchaient le plaisir d’une manifestation qui ne se prend habituellement pas la tête. Cette année, elle est carrément annulée, tout comme sont supprimés deux des trois événements artistiques automnaux où j’avais naïvement concrétisé mon inscription. J’ai également annulé, avec grand regret, l’organisation d’un concours de peinture sur le thème de La Fleur, que j’avais prévu en fin d’été dans mon village, toujours face à des incertitudes sanitaires, l’obligation d’y intégrer un passe vaccinal… et d’y jouer les garde-chiourmes

Mon conseil. – Il faut se rendre à l’évidence, il est fini le temps du barbouillage, lorsque les peintres locaux qui se prennent pour des artistes se réunissent entre eux, organisent des évènements locaux, invitent un public bon enfant à une sortie culturelle, montent des ateliers en plein air, témoignent de leur passion, suscitent des vocations. Il faudra se contenter d’un art aseptisé au passe sanitaire, institutionnalisé voire subventionné, agréé par les autorités compétentes, autorisé par le bon vouloir de nos décideurs, médicalisé par la seringue de vaccination. Les beaux jours seront-ils un jour de retour ? En attendant, à nos pinceaux, résistons !

7 réflexions sur “Christine ne barbouille plus… mais elle résiste

  1. Ping : Christine ne barbouille plus… mais elle résiste – TYT

  2. Les temps sont durs, on ne peut plus rien faire, avec le pass sanitaire je ne vais sans doute pas pouvoir accéder à mes activités au CCAS de ma ville, ce qui sera mauvais autant physiquement que moralement, il doit en être de même pour ces ateliers de peintres amateurs !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s