PEINDRE l’âme

 »-. Je suis venu me fixer dans votre pays, parce que j’aime la solitude, le grand air et la lumière forte. Je suis peintre. -. Ah, la peinture, quelle belle chose ! Ceux qu’elle tient, elle ne les lâche plus. Je connais un spécialiste des paysages marins qui ne peut pas s’arrêter de PEINDRE des voiles rouges sur une mer bleue.. La peinture à laquelle vous faites allusion n’est pas de la peinture. Jusqu’à ce jour, des barbouilleurs se sont acharnés à peindre les objets, les êtres tels qu’ils sont. Ils ont oublié l’essentiel. –. L’essentiel ? . Eh oui, dites-moi donc, ce qui vous paraît essentiel en vous, votre corps ou votre âme ?-. Votre âme, parbleu !-. Et cependant, celui qui ferait votre portrait s’obstinerait à ne représenter de vous que votre enveloppe charnelle. -. Comme vous y allez !. Moi je je ne peins pas les corps, je peins les âmes. Quand je suis devant mon modèle, une seconde vue me renseigne. Je perce la peau, et l’os, et le poil. Je dépasse le palpable. Je déborde l’immédiat. Et le visage qui fleurit sur ma toile ne restitue pas, sans doute, l’apparence vulgaire du sujet, mais il en exprime exactement la conscience. » Henri Troyat (Les ailes du 😈)

À chacun son truc pour PEINDRE l’âme, sachant que d’aucuns, pas forcément mauvais peintres, ne s’y risqueront jamais. Rester dans un flou artistique, ne pas trop détailler les traits du visages ni les plis des vêtements, opter pour une position de méditation, environnée d’un décor ouaté et cotonneux telle la brume, voilà quelques pistes séduisantes et faciles à mettre en œuvre. -. Tu me sembles bien sûre de toi, Christine ! -. Que nenni, en vérité on ne saisit pas l’âme d’autrui ni même la sienne, alors prétendre la PEINDRE… Mais on peut toujours essayer.

50x50cm « Autoportrait de l’âme« , galerie Chemins de spiritualité -Dis, Christine, c’est une plaisanterie ?- Devine !

Mon conseil. -. Ce style de tableau nécessite une motivation chevillée au corps, avec la crainte toujours présente de rater son objectif. Il faut savoir se lâcher. Débutants, pessimistes, s’abstenir ! Créatifs, rêveurs, opiniâtres, téméraires, casse-cous et casse-pieds, à vos pinceaux ! -. On peut aussi tenter l’abstrait, qui dit tout et ne décrit rien. Ou se lancer dans une représentation de spirales et de circonvolutions simulant les méandres de l’esprit humain, tracer un labyrinthe ou en appeler à la sérénité asiatique. On peut... Stop, à chacun son âme, à chacun sa toile !

5 réflexions sur “PEINDRE l’âme

  1. Ping : PEINDRE l’âme – TYT

  2. Ping : ReBlogging ‘PEINDRE l’âme’ – Link Below | Relationship Insights by Yernasia Quorelios

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s