Naviguer sur le Fleuve du Temps

 »-. Le Fleuve du Temps, qui s’écoulait en silence la première fois où Luka l’avait découvert, était à présent envahi d’une activité fébrile. Toutes sortes de créatures étranges semblaient flotter sur ses eaux, ou bondir des profondeurs pour en crever la surface. Étranges, mais familières pour Luka, à cause des histoires de son père. On voyait courir le long de la rivière un lapin blanc vêtu d’un gilet, qui regardait un réveil d’un air soucieux. Une cabine téléphonique apparaissait et disparaissait. On apercevait un groupe de bandits nains disparaître dans un trou du ciel. -. Des voyageurs temporels. On en trouve partout, ces temps-ci…-

Au milieu du fleuve, divers engins bizarres tournaient vainement en rond, à la grande fureur des hommes et des femmes qui étaient à bord. Il y en avait qui étaient équipés de sortes d’ailes de chauve-souris, mais qui semblaient incapables de voler. D’autres avaient à leur bord de gigantesques machineries de métal qui faisaient penser aux entrailles d’une vieille montre suisse. -. Les machines à voyager dans le temps ne sont pas aussi faciles à construire que les gens semblent le croire-. » Salman Rushdie (Luka et le 🔥 de la Vie)

2 réflexions sur “Naviguer sur le Fleuve du Temps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s