Le pays des ðŸ¦

 »-. Ce qu’ils trouvèrent à l’extérieur n’avait rien à voir avec le petit aperçu de Narnia qu’ils avaient eu la veille. Ils étaient sur une grande plaine plate, découpée en d’innombrables îlots par d’innombrables canaux remplis d’eau. Ces îlots étaient couverts d’une herbe grossière et bordés de joncs et roseaux. À certains endroits, il y avait des joncs sur près d’un demi-hectare. Des nuées d’ 🐦 ne cessaient de s’y poser et de s’envoler de nouveau. Des canards. Des bécasses. Des butors. Des hérons.

50x50cm  »La vie en rose », vendu, galerie Bestiaire

On pouvait voir, ça et là, beaucoup de wigwams comme celui où ils avaient passé la 🌃, mais à bonne distance les uns des autres, car les touille-marais sont des gens qui aiment qu’on respecte leur vie privée. Aucun 🌲 en vue, sauf à la lisière de la forêt, à plusieurs kilomètres du sud-ouest où ils se trouvaient. Vers l’est, le plat marais s’étendait jusqu’à des dunes de sable qui bornaient l’horizon. Vers le nord, il y avait des collines basses aux couleurs pâles. Tout le reste n’était qu’un plat marécage. Un soir de pluie ou de brume, ce lieu aurait été déprimant. Sous un ☀️ matinal, alors que soufflait un vent frais, que l’air était rempli des cris d’ 🐦, il y avait dans cette solitude quelque chose de beau, de pur, de propre. »clive Staple Lewis (Le monde de Narnia)

2 réflexions sur “Le pays des ðŸ¦

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s