Les Nullards et la 🐈 Liliane

 »-. Leur travail consiste à s’occuper du jardin et à produire de la nourriture. Et, bien sûr, pour un jardin, on a besoin d’eau. Ils ont une source magnifique à près d’un kilomètre d’ici en montant la colline. Et, de cette source, là-bas, coule un ruisseau qui passe juste derrière le jardin. Tout ce que je leur demandais de faire, c’était d’aller prendre leur eau au ruisseau au lieu de monter péniblement à la source avec leurs seaux deux ou trois fois par jour, sans parler de l’eau dont ils renversaient la moitié sur le chemin du retour.

Sont-ils stupides à ce point-là ?. Vous ne pourriez croire les problèmes que j’ai eus avec eux. Ils étaient tous partisans de faire la vaisselle avant le dîner, ils disaient que ça faisait gagner du temps pour après. Je les ai surpris en train de planter des pommes de terre cuites à l’eau, pour s’épargner d’avoir à les cuire quand ils les déterreraient. Un jour, le 🐱 s’introduisit dans la laiterie, ils se dépêchèrent de déménager tout le lait, il n’y en eu pas un pour penser à faire sortit le 🐱-. Ils entrèrent dans une pièce pleine d’instruments compliqués, tels que des astrolabes, des chronoscopes, des poésiemètres et des théodolindes. –. Là, voilà vos Nullards-. » Henri Troyat (Faux jour)

Lucie, 8 ans, « La chatte Liliane dans un décor bleu »

2 réflexions sur “Les Nullards et la 🐈 Liliane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s