Christine s’inscrit au deuxième Salon du Groupe artistique

 »-. Le deuxième Salon du groupe artistique se tenait dans une vaste salle, grise et froide. Un silence de chapelle ardente vous accueillait dès le seuil. Les visiteurs étaient rares, chuchotants, furtifs. Elle s’approcha des tableaux avec bienveillance. Les toiles figuraient des couchers de ☀️ orange aux grâces sirupeuses, des effets de 🌊 vertes se brisant contre des récifs noirs, quelque part en Bretagne, des champs de 🌽 dont la blondeur oxygénée se piquait de coquelicots. Il y avait un nombre incalculable de petits 🐈 dans des paniers, avec des yeux comme des boutons de bottines. Tout cela était charmant, reposant, inoffensif.

Elle arrivait déjà au terme de sa visite lorsque la vue d’un panneau supportant quatre grandes toiles la frappa de stupeur. Ces tableaux représentaient des femmes nues. Une drôlesse, à la chevelure rousse et à la chair crémeuse, se vautrait sur une descente de lit. Une autre, à califourchon sur une chaise, fumait une cigarette en fixant dans le vide un regard de lubricité professionnelle. Une troisième, campée de dos, s’étirait devant sa glace. Une quatrième tâtait d’un pied peureux l’eau d’une cuvette émaillée. Et ces corps étaient peints avec un réalisme fiévreux, une indécence crapuleuse qui soulevaient le ❤️.’‘ Henri Troyat (Les ailes du 😈)

Bonne pioche, cet extrait de 💷 est fait pour moi. Je me colle tout de suite à la représentation de...voyons, voyons… Les 🐈… j’ai donné, la Bretagne… aussi, les couchers de ☀️… c’est artistiquement moyen à moins d’être un génie-. Je vais tenter la Femme Nue, la première de la liste, la plus rouquine, la plus coquine, la plus inspirante. Mais pas forcément la plus facile à interpréter…

50x60cm « Oh ! La rouquine !« , galerie Femmes, Femmes, Femmes

Mon conseil. -. J’entends les mauvaises langues dire, et même me susurrer dans l’oreille que, question tracé et question proportions, j’en ai pris à mon aise, et que l’on ne remarque que les fesses ! Certes, ne pas être précis permet de se lancer dans un tableau ambitieux. Toutefois, il faut compenser, jouer avec le rythme, les couleurs, les intentions. Et assumer !

3 réflexions sur “Christine s’inscrit au deuxième Salon du Groupe artistique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s