Balade en Haute-Provence

 »-. Après les rues encombrées d’Aix, la Haute-Provence faisait l’effet d’une autre planète, déserte, rude et belle, avec des 🌲 rabougris par les vents qui balayaient la vallée du Rhône. Ils longèrent des champs striés de lavande, traversèrent des kilomètres et des kilomètres de vignobles. Dans les champs, des silhouettes se redressaient et interrompaient leur travail pour regarder passer la voiture. Une inspection qu’Anna trouva gênante, et légèrement hostile. Elle essaya de saluer de la ✋ une de deux de ces silhouettes, on la dévisagea sans répondre. -. Qu’est-ce qu’ils ont, ces types, ils n’ont jamais vu de voiture ?

40x50cm  »Parfum de lavande », galerie les clins d’œil de Dame nature

C’est comme ça qu’ils sont, dans ce pays. Tout ce qui traverse ce coin de terre, ça les regarde. Encore heureux que nous ne soyons pas dans la Mercedes de notre ami Poe. Quand on habite un village par ici, on ne peut pas se gratter sans qu’une demi-douzaine de gens affirment que vous avez des puces. -. Vous aimez ça ? À Manhattan, les gens sont tous des étrangers, je ne connais même pas mon voisin de palier. -. Oui, c’est vrai que j’aime ça. J’ai l’impression de vivre au milieu d’une famille un peu excentrique-. » Peter Mayle (Le Diamant Noir)

3 réflexions sur “Balade en Haute-Provence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s