Des goûts et des couleurs

 »-. Nous avons déjà dit qu’un grand chef de cuisine est un grand chef d’orchestre. On n’a pas assez insisté sur la vue. Un repas est un spectacle. La table blanche, les couverts d’argent, les candélabres. Vous connaissez, à la fin du Moyen Âge, la cuisine de Guillaume Tirel ? C’est l’inventeur des plats colorés, bleu à la myrtille, rouge au tournesol, jaune au safran, vert aux herbes. Doré, au pinceau, à la pâte d’œufs.

90x30cm « Le nuancier de Christine« , galerie Z’Artistes

-. Les convives s’habillent pour souper. Il faut aussi habiller les plats. Tenue de gala pour tous ! Au son des fifres et des cordes, portez, valets, sur ce brancard tapissé d’un drap d’or ma dernière création de rôti pour les princes. L’🦅 cuit à la broche, puis cousu dans son plumage, dont les yeux ont été refaits avec du verre teinté, des supports de fil d’acier le dressent sur ses ergots et lui écartent les ailes. Sonnez clairons. Ouvrez vite mon 🦅, dégustez-le avec sa farce merveilleuse de truffes et d’épices, avant qu’il ne s’envole-.’‘ Jean-François Deniau (L’île Madame)

2 réflexions sur “Des goûts et des couleurs

Répondre à Marie-Christine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s