À la recherche de l’abominable homme des neiges

 »-. Très bien. Je vais vous dire pourquoi je pense que notre expédition a de bonnes chances de prouver l’existence du Yeti, là où d’autres ont échoué, comme celle de 1953 financée par le Daily Mail. Ils ont choisi le district sherpa de Sola Khumbu, dans le nord-est du Népal, pour effectuer leurs recherches. Et je crois qu’ils ont échoué pour plusieurs raisons. Notamment parce que l’Himalaya était beaucoup plus mystérieux à l’époque. Et comment !-

Je crois aussi que certaines expéditions ont échoué pour s’être déroulées à un mauvais moment de l’année. N’oubliez pas qu’il s’agit probablement d’un animal farouche. Sans doute encore plus qu’un panda géant ou un 🦍 des 🗻. Si ça se trouve, pendant le printemps, l’été et les mois d’automne, l’animal reste en altitude, loin des touristes. Peut-être est-ce seulement en hiver qu’il se sent assez audacieux pour s’aventurer plus bas dans la 🗻. Or, en ce moment, l’industrie touristique népalaise est au point mort, à cause de la menace de guerre au Pendjab. Il se pourrait que l’Himalaya n’ait pas connu un tel calme depuis plus de cinquante ans. Ce qui serait encore notre meilleur atout.- . Seulement tant que ces abrutis ne se décident pas à balancer des bombes…- » Philip Kerr (Esaü)

2 réflexions sur “À la recherche de l’abominable homme des neiges

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s