Halte ! C’est privé !

 »-. S’il te plaît, ne fouille pas par-là. J’y mets en pénitence plus ou moins prolongée mes tableaux en cours, mes inachevés, mes laissés pour compte, mes  »en mal d’inspiration’‘. -. Pourtant, Christine, ce sont ceux-là qui m’intéressent !-. Oui, certes… mais c’est non !-. Pourquoi ?-. Parce que…

Mon atelier est personnel, mais volontiers ouvert à mes clients, ma famille, quelques intimes. Cette amie très chère, par ailleurs une de mes élèves, aime bien y fouiller, pour se tenir au courant de mes expériences picturales, donner son avis, distribuer des bons ou mauvais points. C’est justement cette démarche qui me gêne, l’oeuvre en cours n’est pas visitable et encore moins critiquable, pour ne pas couper mon élan créatif. Certes, je peins en public, en extérieur, en démonstration, en atelier, mais je n’y produis alors que des oeuvres à mes yeux mineures, sans risque ni grande implication, je m’amuse tout en travaillant sérieusement. Les oeuvres plus abouties, plus réfléchies, souvent moins abordables par le grand public, c’est un concept intimiste, introverti. Peut-être l’oeuvre sera-t-elle finalisée, peut-être sera-t-elle modifiée, peut-être sera-t-elle même effacée, oubliée ou refaite. Tant qu’elle n’a pas pris corps, et surtout âme, stop, on ne visite pas ! -. Dis, Christine, je suis en pénitence ?. Non. C’est mon travail en cours qui l’est...-

Un petit geste valant mieux qu’un grand discours, j’ai condamné d’un rideau en dentelles mon « coin sale », avec lavabo, petit fouillis et grand bazar, et surtout toiles en pénitence… Cest privé ! Et j’en ai profité pour juponner mon lave-linge, dont la fonction triviale contrecarrait mes élans créatifs… Sinon, bienvenue dans mon atelier !-

Mon conseil. -. Il est bon de se garder des jardins secrets, même si par ailleurs on pratique avec assiduité le partage, l’échange, le conseil et même l’enseignement. -. -C’est privé !– voilà un terme qui, de plus en plus, a du mal à être accepté dans notre société, tant on se doit de tout publier au grand jour. Eh bien non, quelques domaines restent de l’ordre de l’intime. Comme par exemple, celui de PEINDRE.

4 réflexions sur “Halte ! C’est privé !

  1. Ping : ReBlogging ‘Halte ! C’est privé !’ – Link Below | Relationship Insights by Yernasia Quorelios

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s