Les mythes d’un autre monde

 »-. L’intérêt que mon cousin Wilbur avait porté à ces mythes d’un autre monde n’avait pas été qu’une fantaisie passagère. Autrement, se serait-il entouré de ces 💷, de ces manuscrits ? En tout cas, la lecture de ses notes balayait les derniers doutes. J’y trouvai, en effet, des mentions beaucoup plus qu’étranges, qui me bouleversèrent. On y voyait aussi des croquis sommaires, mais très expressifs, de paysages et de créatures d’un autre monde, grossièrement déformés. Des êtres que je n’aurais jamais pu imaginer, même dans mes pires cauchemars.

30x40cm  »Le Dieu de la guerre »

Il y avait des êtres ailés, de la taille d’un homme, ressemblant à des chauves-souris, de vastes corps amorphes d’où pendaient des tentacules. Il y avait des créatures mi-hommes, mi-oiseaux, avec des serres. Il y avait d’horribles choses aux traits de batracien, les bras couverts d’écailles, vert pâle comme l’eau de mer. Je n’aurais jamais cru mon cousin doué d’une telle imagination. Car nulle créature vivante, c’était évident, n’avait en aucun cas pu lui servir de modèle. Dans les 💷 et dans les manuscrits, il n’y avait rien de tel. Poussé par la curiosité, je plongeai dans les notes, et m’y enfonçai… » August Derleth Lovecraft (La fenêtre à pignon)

2 réflexions sur “Les mythes d’un autre monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s