Les vainqueurs et les vaincus

 »-. On me dit Altesse Sérénissime, et il est d’usage de plier le genou devant moi. D’où sortez-vous donc pour l’ignorer ?-. Pour parler votre langage, Madame, je sors des Palais de l’impératrice de Chine et, jusqu’à mon mariage, j’étais, moi aussi,, une Altesse impériale. Ce qui n’enlève rien au respect que ma jeunesse doit à une vénérable dame et je salue bien volontiers ses cheveux blancs...-

Et bien, j’ai gagné mon pari. J’étais certaine que vous étiez chinoise.-. Si c’est le terme que vous avez employé, vous n’avez pas vraiment gagné. Je suis mandchoue. -. Il y a une différence ?-. Une grande, oui. Nous sommes les conquérants mongols qui, dans ce que vous appelez le dix-septième siècle, ont franchi la Grande Muraille et déferlé sur la Chine, devenue notre esclave. Nous étions des guerriers…-. Vous l’êtes toujours et, en outre, vous êtes devenus des bâtisseurs, des artistes, des lettrés…-. Peut-être. Il semble, en effet, que ce soit le sort commun aux hordes barbares d’être conquises à leur tour par la civilisation qu’elles venaient de détruire. La revanche des vaincus, en quelque sorte… » Juliette Benzoni (La princesse mandchoue)

50x80cm Diptyque « La grande muraille de Chine »

2 réflexions sur “Les vainqueurs et les vaincus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s