Cap vers l’Espagne

 »-. Le lendemain, l’aube les surprit quand ils débouchèrent sur le Grand Causse, à la hauteur du hameau. Ils se dirigèrent vers l’éminence nue, Laurent portant la cage. Une fois là-haut, ils regardèrent un moment le ciel virer du rose au bleu au-dessus de la ligne d’horizon. -. Il faut toujours les relâcher le matin, afin qu’ils aient le temps de trouver un refuge -.

50x70cm « L’oeil de l’Aigle, » galerie Comment dessiner un 🐦

Le Grand Causse paraissait un monde en train de naître, émergeant d’un lac de brume. On entendait au loin des sonnailles de 🐑, mais on ne les voyait pas. Laurent enfila ses gants, ouvrit la cage, prit l’aigle. L’oiseau comprit, battit des ailes, mais ne s’envola pas. Puis l’ 🦅décolla, d’abord lentement, en hésitant, puis, comme étonné, il s’envola vraiment et commença de monter vers le ciel. En quelques minutes, il disparut derrière une écharpe de brume. –. Il est part vers le sud-ouest, vers l’Espagne j’espère-. On m’a parlé un jour des 🐦 qui s’en vont. Ils disparaissent au loin, mais ils continuent de vivre quelque part, sans qu’on les voie… Il y en a qui reviennent, parfois… C’est vrai, n’est-ce pas ?-. Il lui sembla qu’il y avait là une promesse de vie nouvelle. Bientôt, peut-être. Pourvu qu’il y eût toujours des oiseaux dans le ciel. » Christian Signol (La Promesse des sources)

2 réflexions sur “Cap vers l’Espagne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s