Le jeudi, c’est poésie

 »-. Pourquoi, le jeudi, on a récitation et pas poésie ? Pourquoi me demande-t-on d’apprendre les vers par ❤️ dans le but d’être noté, plutôt que de les lire pour leur beauté, leur signification, leur musique ? Qui a décidé, un jour, de faire d’un poème une corvée, une sentence, une humiliation ? Mes oreilles bourdonnent et mon ❤️ est au galop. Je m’imagine Baudelaire, Ronsard, Prévert, Eluard, La Fontaine, Hugo, Mallarmé, Valéry, se frottant les ✋, et ricanant à l’idée de millions de gamins qui allaient être pris de sueurs froides, debout près de leur table, les ✋ dans le dos. En récitant leurs vers. Mais non, ce n’est pas ça, un poète.

Un poète est amoureux et n’a pas assez des mots de tous les jours pour dire Je t’aime. Il est seul, et a besoin d’écrire pour aller jusqu’à demain. Il a fait la guerre, et cherche à quoi ça rime. Il est humain et veut partager ce qu’il comprend de la vie. Retenir ce qu’il y découvre, ce qui est précieux. Illuminer ce qu’il y trouve d’odieux. Propager ce qu’il y voit de miraculeux. Dénoncer ce qu’il y remarque d’injuste. Il s’efforce, par la poésie, comme d’autres par la musique, la peinture, la sculpture ou le cinéma, d’arrêter le cours du temps et de donner un sens à sa vie. À la vie. » Mikael Ollivier (Celui qui n’aimait pas les 💷)

50x50cm « Le poète« , vendu, galerie Chemins de spiritualité

2 réflexions sur “Le jeudi, c’est poésie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s