La Princesse en grand équipage

 »-. En fait d’équipage, celui de lord Sherwood se composait uniquement de 🐎-vapeur. Ceux dissimulés sous le capot d’une puissante automobile rutilante de cuivres, et conduite par un immense Sikh barbu dont le turban blanc semblait flotter au-dessus de la voiture comme une petite 🌙. -. J’espère, Madame, que cet engin ne vous fait pas peur ? Sinon, nous prendrons une calèche-. Pour rien au monde, Orchidée n’eût avoué qu’elle détestait ces mécaniques bruyantes et pestilentielles. Il n’est jamais bon de décourager les bonnes volontés.

30x40cm « La Princesse qui roulait carrosse », galerie Contes pour Petits et Grands

Elle se laissa donc envelopper, par-dessus sa cape d’hermine, d’un vaste cache-poussière muni d’un capuchon. On lui étala sur les genoux une couverture en peau de léopard doublée de velours, tandis que son nouveau chevalier servant enfilait sur son habit un paletot en 🐐 du Tibet, se coiffait d’une casquette à carreaux et chaussait de grosses lunettes qui lui donnait l’air d’un batracien moustachu. –. J’aime à conduire moi-même, mais rassurez-vous, je n’irai pas vite-. Après quoi, il s’installa sur le siège. Le Sikh prit respectueusement place auprès de lui, et l’on partit à travers la ville brillamment éclairée. » Juliette Benzoni (La Princesse mandchoue)

3 réflexions sur “La Princesse en grand équipage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s