Looping !

-. Regarde ! Le looping !-. On a couru jusqu’au manège et on a payé nos places. On a dû attendre une éternité avant que le manège se remplisse. Tout le monde nous a remarqués parce que les gosses de la rue ont rarement assez d’argent pour s’offrir un luxe pareil. Tout le monde souriait. On était tellement excités, tellement fous de joie qu’on s’en fichait. On était fiers ! Finalement, les cabines ont été toutes remplies et on a été aspirés comme un liquide dans une paille.

Vous êtes déjà montés dans le looping? Ça coûte une fortune, parce que c’est très spécial. Jamais on n’aurait osé rêver en faire un tour. Et, tout à coup, on se retrouve avec les gosses de riches ! Le manège est entièrement transparent et au moment où vous êtes aspiré, il n’y a plus rien entre vous et le sol. On monte à au moins cinquante ou cent mètres ! On peut à peine bouger parce que la cabine est toute petite. On a toute la foire à ses pieds. On a fait un premier tour et vlan ! Looping ! Puis on repart à toute vitesse dans l’autre sens. Et vlan ! Looping ! On est descendus du manège en pouffant de rire, en titubant et en marchant de travers. Mais, après le looping, tout paraissait fade. » Melvin Burgess (La déroute)

3 réflexions sur “Looping !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s