Le thé dans mon wagon-lit

 »-. Souhaitez-vous que je vous fasse apporter quelque chose ? Un peu de thé, peut-être ?-. Si vous pouviez m’offrir du thé à la chinoise, je considérerais cela comme le plus grand des bienfaits. Par malheur, c’est l’accommodement anglais ou russe qui prévaut en Europe. Chez moi, j’ai dû batailler pendant des mois avant de parvenir à quelque chose d’acceptable. Encore y ai-je gagné la haine de notre cuisinière… Néanmoins, un thé, quelqu’il soit, me fera plaisir.-. Vous aurez peut-être une surprise. Il n’est rien que la Compagnie internationale des Wagons-lits n’ait prévu pour l’agrément de ses passagers. Nous savons faire le thé de bien des façons…

44x60cm « Tea-time »

À sa grande surprise, Orchidée vit arriver, portés sur un plateau d’argent par un garçon en livrée, de l’eau bouillante, un bol et une théière qui avaient dû naître quelque part du côté de Canton, plus un paquet de thé qui, s’il n’était pas le merveilleux tsing-cha, le thé vert récolté avant les pluies dans la vallée du Fleuve-Bleu et sèché au ☀️, était tout de même un excellent hong-cha. Ou thé rouge appelé thé noir par les occidentaux, et qui, pour être séché à la chaleur artificielle, n’en dégageait pas moins un fumet prometteur. Avec une pensée de gratitude, la jeune femme dégusta avec délices plusieurs tasses de sa boisson favorite. Elle ne s’aperçut même pas que le train démarrait et commençait son long voyage en direction des pays du ☀️. » Juliette Benzoni (La princesse mandchoue)

2 réflexions sur “Le thé dans mon wagon-lit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s