Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens

 »-. Un symbole, un symbole ! Seuls les chefs de l’intelligenzia parisienne ont pu croire que l’Histoire avait un sens qui justifiait tous les massacres. La formule Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens n’a jamais été prononcée par un religieux, mais sous la forme Pour les ennemis de notre système, quatre murs, c’est trois de trop par le chef de la sinistre police politique de Lénine. Staline ne fera que suivre. Mao ajoutera quelques zéros aux chiffres des victimes de la tyrannie.

On nous casse les pieds en permanence avec les chiffres de l’ Inquisition qui, en trois siècles, n’a pas fait trois mille morts. Alors que les soviétiques, en moins de trente ans, en ont fait des dizaines de millions. Les prêtres et moines russes notamment, soit près de deux cents mille ! Lénine, à une demande d’instructions chiffrées, avait simplement répondu -.Le plus possible. –.Alors, le symbole ?-. J’y viens, mais un moment de réflexion encore. Parce qu’il faut bien aujourd’hui poser la question. Qui a le droit de tuer ? Certains peuples, pas d’autres ? Certains régimes, pas d’autres ?- » Jean-François Deniau (L’île Madame)

3 réflexions sur “Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s