Promenade dans les bois profonds

Ce n’est pas ma balade favorite bien que je sois une amoureuse des 🌲. Mais je crains l’humidité autant que ce sentiment d’insécurité, étrange et aussi profond que les bois, qui m’étreint dès que je m’y aventure un peu trop profondément. Ce n’est pas non plus mon thème favori, sachant que PEINDRE est un ressenti, et qu’en l’occurrence mon ressenti est brouillé par la crainte.

La crainte de quoi, me direz-vous ? Rater, un tableau, j’ai l’habitude, car la peinture n’est pas un art précis. On efface, on recommence, ou l’on abandonne et on passe à autre chose. Toutefois, ayant tout récemment fait l’effort d’une balade forestière en famille, je me dois d’en exploiter tous ses agréments, revus à la mémoire d’un joli souvenir. Et, ce faisant, en oublier mes craintes… ainsi que le rhume que j’ai failli attraper.

50x50cm « Promenade forestière », galerie La vie rêvée des arbres

Mon conseil. -. Les couleurs ne sont pas forcément des teintes convenues, telles qu’on les connaît, ou les imagine, en ce tout début d’automne ? Qu’importe si j’ai forcé sur le rose et même l’orangé, celui qui réchauffe le ❤️ en même temps que les pieds mouillés, et si le bleu pour lequel j’ai opté n’est guère vraisemblable dans un sous-bois de la France profonde. J’assume. Car telle est ma vision de la peinture, transcrire mes impressions, et elles furent suffisamment, en ce jour de forestière promenade, chargées en émotions pour, un peu plus tard, me faire prendre le pinceau.

6 réflexions sur “Promenade dans les bois profonds

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s