Cui-cui ! chantent les petits đŸŠ…

Que serait la magie de la peinture s’il n’y avait l’oeil d’autrui ? Lorsque je parle des autres, ce ne sont pas les autres artistes. Ni tous ceux qui arpentent les cimaises des galeries pour donner un avis dĂ©finitif sur un art qu’ils ne possĂšdent pas forcĂ©ment. Non, je pense Ă  tous ces non-initiĂ©s, qui aimeraient bien essayer. Mais qui n’osent pas se lancer. -. Je ne sais pas dessiner. Alors, tenir un pinceau… Dis, Christine, c’est difficile ?

Non, ce n’est pas difficile, c’est Ă  la portĂ©e de tout un chacun, Ă  son niveau Ă©videmment. La sĂ©ance d’atelier que je propose est faite pour vous. Dans le cadre d’un festival d’arts graphiques, nous allons faire cui-cui, en l’excellente compagnie d’enfants, adultes et ados, volontaires pour une plongĂ©e sans espoir de retour dans un monde de couleurs et de poĂ©sie. J’ai donc prĂ©parĂ© Ă  leur usage, car l’enseignement n’est pas affaire d’improvisation, plusieurs exemples d’ 🐩 en cages, lesquels vocalisent Ă  qui mieux-mieux. Sur cartons prĂ©-peints, afin de gagner un temps prĂ©cieux, on tracera Ă  la craie le volatile de son choix, on le peindra, on lui ajoutera une cage, puis une abondante vĂ©gĂ©tation, quelques notes de musique. On signe, on admire… et on fait admirer, on suspend sur l’đŸŒČ que j’ai prĂ©parĂ©. Je suis prĂȘte, j’attends les inscriptions, affaire Ă  suivre… je vous tiendrai au courant.

Mon conseil. -. Pour une sĂ©ance d’environ deux heures, tout public et au bĂ©nĂ©fice d’artistes en herbe plus ou moins dĂ©butants, et de surcroĂźt pour la plupart de parfaits inconnus, tout doit ĂȘtre prĂȘt. Et Ă  disposition. Les explications, les modĂšles (testĂ©s au prĂ©alable par mes Ă©lĂšves, mes petites-filles le mercredi aprĂšs-midi, et moi-mĂȘme bien sĂ»r, ce qui est un excellent exercice pour tout le monde), quelques croquis, les fournitures, basiques. -. On ne perd pas de temps, j’explique le projet et je rassure, on se met au travail tout de suite, tous ensemble, on  »dĂ©grossit » le sujet, les participants fignolent en fonction de leur rapiditĂ©, leur imagination, leur sens des couleurs. -. Je leur donne toutefois deux indications maĂźtresses, Ă  suivre… ou pas -. – Pas plus de sept ou huit couleurs, qui s’harmonisent, sinon c’est le bazar ! Ne rĂ©flĂ©chissez pas trop, top-dĂ©part, action pinceau en ✋.-

3 réflexions sur “Cui-cui ! chantent les petits đŸŠ…

  1. Ping : Cui-cui ! chantent les petits 🐩
 – 1.2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s