Le portrait d’une vieille dame

 »-. Mon ami Jed se rua à notre rencontre, avec Zoé Lang sur ses talons. -. Comment osez-vous agir ainsi-, tonnait-il à l’adresse de la vieille dame fanatique. –. Cette bergerie a été offerte à la nation écossaise en même temps que le 🏰-. Certainement pas, elle constitue une dépendance des appartements privés-. Ce serait à la justice de trancher. En attendant, ces excités étaient en train de ravager mon domicile, le sol était constellé de trous. Sidéré par l’ampleur des dégâts, j’allais jeter un coup d’œil à l’intérieur de mon logement. À mon grand soulagement, il avait été épargné. Jed avait rapporté ma cornemuse, et le tableau enveloppé dans un drap était posé sur le chevalet.

50x50cm « Autoportrait de l’âme« , galerie Chemins de spiritualité

… Zoé Lang émergea de la bergerie et se dirigea vers nous. -. Vous allez me dire la vérité. J’ai vu le tableau. Est-ce vous qui l’avez peint ?-. Oui.- . Ah, d’accord. Comment l’avez-vous appelé ?-. Portrait de Zoé Lang-. Ses yeux s’embuèrent, et des larmes coulèrent sur ses vieilles joues toutes ridées. -. Nous partons. Je ne peux pas continuer à combattre l’homme qui m’a immortalisée-. » Dick Francis (Jusqu’au cou)

2 réflexions sur “Le portrait d’une vieille dame

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s