Sous le capuchon

 »-. Le moine était vêtu d’une simple 👗 de bure marron foncé, serrée à la taille par une ceinture, avec un taste-vin d’argent accroché à son cou par une lanière de cuir. Ses sandales claquant sur les dalles, il leur fit franchir un large portail et pénétrer dans une longue salle aux proportions classiques. Une douzaine de personnages, vêtus de brun, ressemblant à de grands 🐦 encapuchonnés, étaient assis autour d’une table de réfectoire.

Leurs visages, totalement obscurcis par le capuchon de leur habit, étaient penchés sur de grands verres évasés. Des tas de bouteilles sans étiquette étaient disposés le long de la table. -. Pourquoi gardent-ils leur capuchon ?– Le moine rapprocha ses ✋ jointes, les porta jusqu’à son 👃 et leva les yeux vers le ciel. -. Cela convient mieux pour capter et concentrer le divin effluve, mon fils, lorsqu’il s’élève du verre. C’est le bouquet-. Une litanie de commentaires s’éleva autour de la table, tandis que les moines rapportaient les découvertes qu’ils avaient faites avec leur 👃… Arôme de vanille… Fruité et bien équilibré… Une certaine précocité pour un vin de son âge… » Peter Mayle (Le Diamant Noir)

2 réflexions sur “Sous le capuchon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s