Chaos

 »-. La đŸ—» de la connaissance se mit Ă  trembler violemment, comme si quelque colosse invisible s’amusait Ă  sauter sur ses pentes. Le tronc de l’đŸŒČde la terreur se fendit depuis la souche jusqu’au sommet, et il s’Ă©croula, et ses branches, dans leur chute, manquĂšrent de peu le dĂ©mon de l’orage. Des rangs de dieux et des monstres montait tout un vacarme de cris d’angoisse, de stupĂ©faction et de terreur. Le phĂ©nomĂšne le plus effrayant de tous se produisit alors. Il y eut un moment, trĂšs bref en vĂ©ritĂ©, quelques fractions de secondes, oĂč tout disparut complĂštement.

3030cm « Le maĂźtre du temps et des horloges »

Puis le Monde magique refit son apparition. Mais un horrible sentiment commença Ă  se faire jour en toutes choses et en chacun, le monde de la Magie allait mal. Ses fondations les plus solides Ă©taient Ă©branlĂ©es, sa gĂ©ographie devenait incertaine, son existence mĂȘme Ă©tait devenue intermittente, comme s’il obĂ©issait Ă  une commande marche-arrĂȘt. Qu’allait-il se passer si les moments d’arrĂȘt commençaient Ă  se prolonger ? S’ils duraient plus longtemps que les moments de marche ? qu’arriverait-il si ces moments de marche se rĂ©duisaient Ă  quelques secondes, ou mĂȘme disparaissaient complĂštement ? » Salman Rushdie (Luka et le đŸ”„ de Vie)

2 réflexions sur “Chaos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s