Les marchés de Venise

 »-. Et le plus riche, le plus coloré, le plus abondant, le plus sensuel, c’est le marché du Rialto. L’abondance qui déborde dans la rue. La générosité comme donnée à pleines ✋, la familiarité populaire des marchands, de la foule, et, on dirait, des choses. Fruits, 🐟, légumes, 🍰, tout s’offre à vous. Ils vous supplient d’être mangés. Alors, d’eux, on a une faim qui ressemble à de l’amour. Le merveilleux provient aussi de ce que toutes les boutiques sont voisines et mêlées. D’un côté les adorables mangeailles. De l’autre les marchands de cuir, de vêtements, de verreries. Et, comme on monte les escaliers du Pont, au sommet l’or, les diamants et les pierreries des bijoutiers. Couronne posée sur la tête d’une reine plébéienne en même temps que la plus noble.

Bons baisers de Venise 60x60cm, acrylique et collage, galerie Bons baisers de…

À quoi s’ajoute un charme dans les marchés, et notamment dans celui du Rialto. Qui vous invite à croire que cette rutilante fécondité vers vous est charriée par la mer inépuisable. Les 🎏, les coquillages, les légumes sont nés de la mer. À n’en pas douter ils ont été apportés par des ⛵ qui les ont dégorgés sur le parvis comme une femme se délivre de son fruit. » Jean Cau (Croquis de mémoire)

4 réflexions sur “Les marchés de Venise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s