Marre de la peinture !

Ou, plus exactement, marre de ce microcosme d’artistes-peintres locaux qui se prennent pour des as car ils-elles pratiquent l’académisme, sur fond de ciel ☁️ et sous-bois d’automne, à petits coups de pinceau appliqués en multi-couches. Et se jalousent âprement les uns les autres, se félicitant mutuellement pour leurs portraits de chatons au pastel ou de clairs-obscurs à l’aquarelle délavée. Il faut dire que je ne cours guère les honneurs, les prix ou les concours, ni les réunions d’artistes…

-. Dis, Christine, pourquoi tant de colère, toi qui habituellement rit de rien et de tout ?- Une de mes amies s’est étonnée de ne point m’avoir vue, hier soir, au vernissage de S. –. Il y avait le maire, la sous-préfète, untel et une telle, et même deux adhérents de L’Atelier du Jeudi.-. C’est que, ma chère, je ne peins sans doute pas assez bien pour leur petit cercle d’initiés…ils préfèrent rester dans un entre-soi consensuel et feutré. Je n’étais pas invitée...- Ce qui ne m’empêchera pas d’exposer prochainement en leur illustre compagnie, et, excusez-moi messieurs-dames mes confrères et consœurs, de présenter un travail issu de mon imagination. Excusez-moi de ne pas suivre les sentiers battus, d’être peintre tout comme vous, en ne faisant pas tout comme vous. Ces cinq toiles soigneusement encadrées par mes soins, dont quatre portraits et un poème mis en peinture, que je vais poser sur les cimaises (car, excusez-moi une fois de plus mais je suis invitée moi-aussi par l’organisateur), je les revendique, je les assume, je les signe, je les aime…

50x60cm « Clin de soleil », vendu J’avais naïvement inscrit cette toile pour un concours sur le thème du Soleil. J’ai pris, par mes pairs, une volée de critiques, dont la plus aimable fut -On dirait que c’est peint par un enfant de cinq ans-. Sachant que mon soleil est un spermatozoïde déguisé, j’ai bien ri. Bref, mieux vaut avoir bon caractère lorsque l’on se pique de peindre…

Mon conseil. -. Ma colère, qui est mauvaise conseillère comme toutes les colères, est vite retombée. L’on ne construit rien sur les ressentiments. -. Reste à faire appel à ma bonne éducation, laquelle est meilleure que ma peinture, pour montrer bonne figure. D’autant que, vous savez quoi ? Tout ce petit monde que je vous décris, d’une plume trempée dans le vitriol, vend une toile par an, et seulement les bonnes années… Donc, autant garder le sourire et ne pas surjouer les victimes. -. Bonne nouvelle. Certes, j’en ai marre des peintres… mais pas de la peinture !

9 réflexions sur “Marre de la peinture !

  1. Je corrobore totalement.
    Même en tant qu’amateur, je suis confronté à un microcosme antibois qui se prend trop au sérieux avec des toiles d’un ennui terrible. J’ai même assisté à une expo qui s’est révélée n’être que des reproductions, certes parfaites, mais de photos de Paris Match. C’est vous dire!
    Là où je suis plus malin qu’eux c’est que ma voisine, une petite dame de quatre vingt printemps, est peintre. Elle me donne des conseils très académiques et dès qu’elle a le dos tourné je m’en sers dans mes propres création qu’effectivement seuls les enfants de maternelles m’envient.
    Gardez vôtre cap, il doit être le bon .

    Aimé par 1 personne

  2. D’abord surprise par le titre (c’est pas le genre de la maison !) j’ai souri en vous lisant ! Qu’importe les autres peintres, on plaît à certains, pas à d’autres … et alors ? En tout cas, j’adore ce tableau ! Et continuez à peindre surtout !!! Bonne soirée !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s