À l’horizon du rêve

 »-. D’une voix ardente, il parlait sans fin. C’était, brusquement, l’horizon fermé qui éclatait, une trouée de lumière s’ouvrait dans la vie sombre de ces pauvres gens. L’éternel recommencement de la misère, le travail de brute, ce destin de bétail qui donne sa laine et qu’on égorge, tout le malheur disparaissait, comme balayé par un grand coup de ☀️. Et sous un éblouissement de féérie, la justice descendait du ciel. Puisque le bon Dieu était mort, la justice allait assurer le bonheur des hommes, en faisant régner l’égalité et la fraternité.

60x60cm « Le temps du rêve », galerie Chemins de spiritualité

Une société nouvelle poussait en un jour, ainsi que dans les songes, une ville immense, d’une splendeur de mirage, où chaque citoyen vivait de sa tâche et prenait sa part des joies communes. Le vieux monde pourri était tombé en poudre, une humanité jeune, purgée de ses crimes, ne formait plus qu’un seul peuple de travailleurs. Qui avait pour devise. -. À chacun son mérite suivant ses œuvres. Et, continuellement, ce rêve s’élargissait, s’embellissait, d’autant plus séducteur qu’il montait plus haut dans l’impossible. D’abord, la Maheude refusait d’entendre, prise d’une sourde épouvante. Mais peu à peu le charme agissait sur elle. Elle finissait par sourire, l’imagination éveillée, entrant dans ce monde merveilleux de l’espoir. Il était si doux d’oublier pendant une heure la réalité triste ! Lorsqu’on vit comme des bêtes, le nez à terre, il faut bien un coin de mensonge, où l’on s’amuse à se régaler des choses qu’on ne possédera jamais. » Emile Zola (Germinal)

5 réflexions sur “À l’horizon du rêve

  1. J’ai une théorie selon laquelle Dieu n’est pas mort. Non seulement il ne l’est pas mais il n’est pas encore né. Il émerge et avec lui son corolaire le Diable. Mais c’est encore trop confus pour que j’en parle. Quand je serai grand, j’écrirai un article à ce sujet et je le rangerai dans la catégorie « théories débiles »
    Sinon, quand je vois vos tableaux, je les vois en mosaïque. Vous y êtes vous essayé?

    Aimé par 1 personne

    • Je ne suis pas outillée pour la mosaïque, qui en sus réclame des compétences que je ne possède pas, dommage ! Quant à Dieu, je le cherche dans chacun de mes tableaux, dès que je l’ai trouvé, j’arrête de PEINDRE… Amitiés, merci pour vos commentaires…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s