Les vitraux de la chapelle Sainte-Christine

Rien ne me rend plus admirative que l’art du vitrail. Le vitrail, c’est l’art de la couleur, laquelle offre une approche à la fois sensible et artistique du sujet. Tantôt sublimée, tantôt rejetée au fil du temps dans les verrières des chapelles, églises et des cathédrales, la couleur, ou plutôt les couleurs, sont révélées par la lumière et modifient l’ambiance du site. C’est décidé, j’ouvre un atelier !

. Tout ceci est fort intéressant, Christine… Sachant que la technique traditionnelle du vitrail au plomb a largement évolué depuis le Moyen-Âge, avec les dalles de verre, le fusing, etc…, Comment vas-tu, sans outillage spécialisé ni connaissances en la matière, traiter l’art du vitrail et ouvrir atelier ?. Je n’ai, bien entendu, pas la prétention d’appréhender ladite technique, installée sommairement en mon modeste antre. Je ne possède d’ailleurs pas les compétences requises. La peinture a ceci de merveilleux, elle permet de reproduire, copier, de broder autour, de s’approprier tout ou partie d’un patrimoine qui séduit. En un sens, c’est l’art de pauvre, j’ai donc peint le vitrail du  »pauvre » sur une vulgaire toile tendue sur cadre. C’est un premier pas, et j’ai bien l’intention de poursuivre l’aventure en produisant une série pour présenter mon propre vitrail. -. C’est une oeuvre en grand par petits tableaux, en quelque sorte ?. Rendez-vous lorsqu’elle sera terminée… si elle est jamais terminée, car j’ai tant de projets en cours, et encore plus en tête….

50x50cm « La rosace de la chapelle Sainte-Christine », galerie Chemins de Spiritualité

Mon conseil. -. Pourquoi ne pas s’atteler à une série de longue haleine, à laquelle on travaille par moments privilégiés, par envie spontanée, par à-coups et par pulsions ? L’artiste n’étant pas tenu à la rationalité, il reste maître de son calendrier, de ses pauses et de ses reprises. Ceci dit, il faut toujours avoir des projets en cours. Mon but affiché est de me lancer dans la représentation d’un grand vitrail, et tant pis si le créneau n’est pas commercialement porteur. -. En la chapelle Sainte-Christine, n’en déplaise aux grincheux, l’art du vitrail exalte davantage la fantaisie que la symétrie. Soyons fous ! Soyons gais ! Ah, que je m’amuse !

6 réflexions sur “Les vitraux de la chapelle Sainte-Christine

  1. I envy your fun a little. I can’t make beautiful pictures like you do, but I hope in my small way I paint beautiful pictures of people doing either go or bad things in their life. And sometimes facing the consequenses of those actions. Loved the picture.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s