Il est violent ton graff !

-. Ça déchire grave !– Ne pensez surtout pas, chers amis, que je me suis reconvertie dans le langage et les codes des  »jeunes ». Toutefois, je suis proche de mes six petits-enfants qui, à défaut d’utiliser au quotidien ces onomatopées, sont fort renseignés sur le sujet et en font même mon éducation… Bref, en séjour chez ma petite-fille Mawé, 25 ans, que mes fidèles lecteurs connaissent bien car nombre de ses poèmes illustrent mes tableaux (elle est aussi auteur d’un recueil de nouvelles fort bien écrites), je me suis ressourcée  »grave » sur fond de fous-rire et d’autodérision réciproque.

Il est temps, pour la modeste artiste-peintre que je suis, d’un certain âge voire d’un âge certain, qui plus est, circonstance largement aggravante, installée en territoire rural plus agricole que culturel, de me remettre au goût du jour. Mawé m’a donc fourni un stage d’insertion rapide. Et sorti de son fichier, car elle taquine à l’occasion le ✏️ et la bombe à peinture en plus de la plume, la photo d’un chef-d’oeuvre graffé grandeur XX Large sur un mur (ne me demandez pas lequel) pour illustrer mon propos. Voilà qui tombe à pic, car je suis amatrice de street-art… sans m’y risquer moi-même. Bref, me voici fin prête, repeinte au goût du jour, pour appréhender une nouvelle décennie artistique, avec un clin d’œil malicieux..

.

« Le graff du vaisseau de l’espace« , signé Mawé et Florian, galerie Chemins de spiritualité

Mon conseil. -. De même qu’aucune musique n’est mauvaise en soi (les musiciens et le public sont parfois exécrables, mais ceci est une autre histoire), aucune influence artistique n’est à rejeter. Il est bon d’élargir son registre et de sortir de sa zone de confort. C’est décidé, je saute le pas, et je réfléchis  »grave » à me documenter sérieusement sur le sujet. Et, sachant que j’ai, il y a quelques années, commis une fresque sur commande, à me lancer  »violent » dans le graffiti. Du moins sur toile, à défaut d’un mur complet, pour des débuts tout en modestie. Affaire à suivre…

4 réflexions sur “Il est violent ton graff !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s