3653 jours, 3653 đŸŒƒ

 »-. Choukhov regarde le plafond en silence. Il ne sait plus trĂšs bien lui-mĂȘme s’il dĂ©sire ĂȘtre libre. Au dĂ©but, il le voulait trĂšs fort et il comptait, chaque soir, combien de jours de son temps Ă©taient passĂ©s, et combien il en restait. Mais ensuite, il en a eu assez. Plus tard, les choses sont devenues claires, on ne laisse pas rentrer chez eux les gens de son espĂšce, on les envoie en rĂ©sidence forcĂ©e. Et on ne peut pas savoir si oĂč on aura la vie meilleure, ici ou bien lĂ -bas. Or, la seule chose pour laquelle il a envie d’ĂȘtre libre, c’est retourner chez lui.

60x60cm « Prison », sur un poĂšme de MawĂ©, galerie La meilleure façon d’habiter

Choukhov s’endort, pleinement contentĂ©. Il a eu de la chance aujourd’hui, on ne l’a pas flanquĂ© au cachot, il s’est organisĂ© une portion supplĂ©mentaire au dĂ©jeuner, le chef de brigade s’est bien dĂ©brouillĂ© pour le dĂ©compte du travail, il a achetĂ© du tabac. Et, finalement, il a Ă©tĂ© le plus fort, il a rĂ©sistĂ© Ă  la maladie. Une journĂ©e a passĂ©, sur quoi rien n’est venu jeter une ombre, une journĂ©e presque heureuse. De ces journĂ©es, durant son temps, de bout en bout, il y en eut trois mille six cent cinquante-trois. Les trois en plus, Ă  cause des annĂ©es bissextiles. » Alexandre Soljenitsyne ( Une journĂ©e d’Ivan Denissovitch)

2 réflexions sur “3653 jours, 3653 đŸŒƒ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s