Quand je serai enfin grande, mon pote artiste… J’exposerai comme toi !

-. Chaque chose en son temps, mon pote artiste. Laisse-moi le temps de grandir, de murir, d’argumenter mes choix artistiques, de peaufiner ma technique, de me glisser dans la peau d’une personne raisonnable. -. Dis, Christine, te voilà déjà grand-mère, en âge d’être arrière-grand-mère, le temps de la raison n’est-il pas venu ?-. Certes. Mais je ne suis pas prête. Pas prête pour rejoindre votre petit cercle d’initiés, qui discourt sur un ton feutré, compare les arcs-en-ciel et en oublie la pure jouissance de la création, celle qui se lâche, déborde et exagère. Quelque jour, peut-être…-

Cet échange de réflexions est fictif, bien sûr, mais, si mes potes artistes avaient osé, il eût pu bien avoir lieu. Et ce, dans le cadre d’une exposition de peinture fort courue par la faune artistique locale, manifestation qui fut plusieurs fois reportée pour cause de mesures sanitaires. Bref, m’y voilà, et force m’est de constater que mes consœurs et confrères n’ont guère exploité leur longue pause pour renouveler le genre. Que du déjà vu sur les grilles, j’ai l’impression d’être le vilain petit 🦆 dans la mare aux tableaux ! Certes, les oeuvres sont différentes (enfin, je le crois, je l’espère, je n’en suis même pas sûre), mais toutes exploitées via le pinceau d’hier, et même pour certaines et certains (là, je suis carrément méchante mais j’assume) d’avant-hier…

Expo Christine Pompaire Novembre 2021

Mon conseil. -. Pourquoi grandir, dans sa tête et même dans sa technique, si c’est pour perdre sa capacité d’étonnement, d’enthousiasme, de générosité, de renouvellement, d’imagination ? -. J’aimerai figer le temps, non point pour PEINDRE aujourd’hui mes bouquets de fleurs comme hier déjà je les interprétais… Non, je veux retenir le temps pour avoir le temps d’explorer jusqu’à mon dernier coup de pinceau les immenses possibilités artistiques qui s’offrent à qui veut bien les saisir… Je crains fort que cela annonce encore quelques chroniques déjantées pour mes lecteurs…

2 réflexions sur “Quand je serai enfin grande, mon pote artiste… J’exposerai comme toi !

  1. Ping : ReBlogging ‘Quand je serai enfin grande, mon pote artiste… J’exposerai comme toi !’ – Link Below | Relationship Insights by Yernasia Quorelios

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s