Faire tourner le guéridon

 »-. Maureen qui, de temps en temps, allait prêter la ✋ au guéridon, Maureen que n’effrayait pas l’extravagance, Maureen elle-même avait fait part de ses inquiétudes quant à la façon dont les esprits avaient fini par gouverner la vie quotidienne des trois demoiselles. Non seulement feu leur mère faisait sursauter par un -Tiens-toi droite– assez inattendu quand on savait que Betty frôlait la soixantaine, mais encore elle lui dictait des recettes pour les soirs où les esprits s’invitaient au bungalow. Ces soirs-là, la table était mise pour sept convives, et Betty, Chantal et Charlotte s’adressaient cérémonieusement aux quatre chaises vides.

50x0cm « Les trois soeurs« , vendu, galerie Femmes, Femmes, Femmes

Depuis que le guéridon s’était mis à parler, toutes sortes de faits extraordinaires se produisaient. Paul Hauterive, farceur de son vivant, ne l’était pas moins dans l’au-delà, pour faire des farces à la bonne, il faisait disparaître des objets familiers qu’on retrouvait, plus tard, aux endroits qu’il indiquait. Les fleurs posées devant la photo de Madame mère ne fanaient pas pendant trois semaines. Ou bien Joseph de Laborde, ami des plantes, révélait que si tel arbuste du jardin dépérissait, la racine importune d’ 🌲 voisin en était la cause. On déplantait l’arbuste, on trouvait effectivement la racine coupable, et le veloutier, transplanté, florissait. » Geneviève Dormann (Le bal du Dodo)

2 réflexions sur “Faire tourner le guéridon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s