Un đŸ’·, Ă  quoi ça sert ?

 »-. On ne savait pas grand chose, mais finalement on ne s’est pas trop mal dĂ©brouillĂ©es-. Juliette n’en veut pas Ă  sa mĂšre. À l’Ă©poque, avait-on besoin de plus pour courir les champs, traire la 🐄 ou trouver un mari ? Et, sinon, torcher les gosses des autres ou faire des lessives chez plus riche que soi ? Les đŸ’·, d’abord, ça servait Ă  quoi, je vous le demande, lire Ă©tait perte de temps. -. Ça ne rapporte rien.-. Juliette et Hortense auraient bien aimĂ© possĂ©der quelques đŸ’·, certaines en avaient, ou des petits journaux, des volumes de la BibliothĂšque Rose. Hortense se souvient de La Fleur mauve, une histoire d’amour, elle l’avait LUE en cachette. On les leur prĂȘtait, elle ne s’en vantaient pas. Sans Famille, par exemple, c’Ă©tait beau ça, eh bien, savez-vous oĂč finit Sans Famille, le jour oĂč Françoise mit la ✋ dessus ? Aux cabinets ! VoilĂ  Ă  quoi devaient servir les livres, n’Ă©taient-ils pas faits de papier, aprĂšs tout ?

Quatre petits tableaux, galerie La cabane au fond du jardin

Une seule chose comptait, la seule vraiment essentielle qu’une mĂšre aussi bonne que la mĂšre Françoise Perrin nĂ©e Perrault voulait apprendre Ă  ses filles. C’est que, pour vivre, tu dois manger et que pour manger, tu dois gagner ta vie, et ce n’est pas dans les đŸ’·… –. Avec mĂšre, ça n’allait pas plus loin-, conclut Juliette. » Marie Chaix (Juliette, chemin des Cerisiers

3 réflexions sur “Un đŸ’·, Ă  quoi ça sert ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s