Ri-di-cule !

 »-. J’essaie d’écouter ce que raconte ce vieux professeur aux épaules tombantes et à la moustache en accent circonflexe, je me dis. -. Concentre-toi, mon vieux, il y a une interrogation écrite la semaine prochaine- mais vous savez, quelquefois, ce n’est pas si facile d’écouter avec sérieux les formules chimiques des corps. Et surtout pas lorsqu’un seul mot vous tourne dans la tête en essayant de vous faire éclater de rire au milieu de ce silence de morte. -. Ri-di-cule. RIDICULE-. Sans rire, j’ai envie de rigoler, surtout quand je lève la tête et que j’aperçois tous ces élèves studieux penchés sur leurs feuilles comme si leur vie en dépendait. Je sais bien qu’en réalité c’est leur future 🏍️ de rêve qui en dépend. Enfin, pour eux, c’est la même chose, ils ne font pas la différence.

J’écris l’équation de l’acide sulfurique pour que les yeux tombants de ce vieux prof ne tombe pas sur le seul élève qui ne travaille pas. En fin de compte, j’aurais mieux fait de me mettre au premier rang parce que son regard se porte toujours au fond de la classe où l’on croit être mieux protégé. Mais, il fait ça discrètement, évidemment depuis le temps il a l’habitude, il jette des coups d’oeil perspicaces et discrets vers les suspects. Tout en récitant son cours comme si c’était une recette de cuisine miraculeuse qui vous permette d’entrer au royaume des savants.’‘ Valérie Valère (Malika)

2 réflexions sur “Ri-di-cule !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s