Naufrage

 »-. Un instant, le grand ⛵ sembla échapper au piège et continua sa course parallèlement à la côte. Puis, tout à coup, il fit une brusque embardée, sa voile se mit à battre, se gonfla à nouveau, et il fila comme l’éclair vers le 🔥 trompeur-. Il est perdu !-. Drossé par de puissants rouleaux, le navire qui approchait à toute vitesse n’était plus qu’à quelques encablures du rivage quand, soudain, il se cabra. Il venait de heurter les écueils.

40x40cm « Tempêtes », galerie Laissez-moi vous conter la mer

Sa lourde coque explosa d’un coup et, presque aussitôt, l’océan se couvrit d’épaves au milieu desquelles quelques malheureux se débattaient avant de disparaitre, happés par les 🌊. Il y eut sûrement des cris déchirants, des appels lancés au ciel, mais le vacarme de la tempête les étouffant, les lueurs sous-marines qui avaient éclairé le désastre s’éteignirent brusquement. Et les naufrageurs ne discernèrent plus devant eux que l’écume des 🌊 qui venaient s’écraser à leurs pieds avec leur chargement de corps mutilés, de débris de bois, de barriques, de rames et de mâts brisés… Un homme, à demi nu, vint s’échouer entre deux eaux, au milieu des morts. » Viviane Moore (Jaune sable)

2 réflexions sur “Naufrage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s