Le cochon qui traversait tout Paris

 »-. Bourlinguer un đŸ· du boulevard de l’HĂŽpital Ă  la rue Caulaincourt, s’enfoncer au pas de chasseur toute la traversĂ©e de Paris en plein noir, huit kilomĂštres au raccourci avec la montĂ©e de Montmartre en finale, et partout les flics, les poulets, les Fritz, pour gagner six cents francs, vous appelez ça profiter ? –. Je vous donne quatre cents francs-. À ce prix-lĂ , cherchez des clochards. Nous, on est des hommes-. Quatre cents cinquante ?-

30x40cm  »Mister Pig’‘, galerie Bestiaire

Martin secoua la tĂȘte, sĂ»r de son droit et dĂ©cidĂ© Ă  ne pas lĂącher d’un centime. L’autre n’avait d’ailleurs plus d’illusions sur l’issue du marchandage et, bien qu’il se dĂ©fendĂźt encore, son entĂȘtement n’Ă©tait dĂ©jĂ  plus que la pudeur de son avarice. La peur grandissante que son đŸ· lui restĂąt sur les bras vingt-quatre heures de plus se changeait en panique. Alors que la partie semblait gagnĂ©e, l’homme qui n’avait pas encore profĂ©rĂ© un son sortit de son mutisme. -. Dites, Monsieur Jambier, ici, c’est bien le numĂ©ro 45 ?-. Pourquoi est-ce que vous me demandez ça ?-. Pour rien, puisque je le sais. Monsieur Jambier, 45 rue Poliveau-. Le ton sur lequel Ă©taient prononcĂ©es ces paroles contenait, Ă  lui seul, une menace dĂ©libĂ©rĂ©e, cynique. » Marcel AymĂ© (La traversĂ©e de Paris)

2 réflexions sur “Le cochon qui traversait tout Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s