La capitale des Arts et des Lettres

 »-. Paris sera toujours Paris. À condition de demeurer la capitale des Arts et des Lettres. Paris, la ville où l’on a le plus pensé, le plus écrit, le plus imaginé, selon Jean Giraudoux. Et l’on pourrait ajouter le plus photographié et le plus filmé. Paris, point unique de la terre. Cité universelle, où tous les grands cerveaux s’instruisent et s’exaltent réciproquement par un contact, une lutte, une émulation de tous les jours, pour Goethe. Ceci est vrai si, lorsque le jeune provincial Apollinaire débarque dans la capitale au tournant de ce siècle, il croit reconnaître en chacun des passants croisés dans les rues une sommité littéraire.

50x50cm « Le poète », vendu, galerie Z’Artistes

Quelle place fait-on au poète aujourd’hui, à Paris ? Peut-on encore s’y promener, flâner et rêver tout à loisir ? Y prend-on encore le temps de lire, de réfléchir et d’écrire ? Est-on toujours capable d’interroger ? De raviver et de renouveler le patrimoine culturel d’un Paris qui, sans cela, ne serait alors plus qu’un vaste et monumental musée ? Car il faut se souvenir qu’il existe des villes semblables aux langues… mortes. » Jacques Barozzi (Littératures parisiennes)

2 réflexions sur “La capitale des Arts et des Lettres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s