La sottise en cuisine

 »-. La femme cuisinière, l’effroyable inintelligence avec laquelle est assurée l’alimentation de la famille, et de son chef. La femme ignore l’importance des aliments, et elle prétend être cuisinière !

43x57cm « Petit traité de cuisine selon Momo« , vendu, galerie La meilleure façon d’Habiter

Si la femme était une créature pensante, après avoir cuisiné pendant des millénaires, elle aurait dû découvrir les faits physiologiques fondamentaux et annexer la médecine à son domaine. Ce sont les mauvaises cuisinières, c’est la totale absence de raison dans la cuisine qui ont constitué l’entrave la plus durable et l’obstacle le plus grave à l’évolution de l’homme. Il n’en va guère mieux de nos jours, avis aux jeunes personnes. » Nietzsche (Par delà le Bien et le Mal)

Post-scriptum. Avis à mon chéri. Après des décennies de bons et loyaux services dans la cuisine familiale, j’annonce, à partir d’aujourd’hui midi, que je fais la grève des fourneaux. Non mais !

4 réflexions sur “La sottise en cuisine

  1. Faudrait creuser l’idée… y a sans doute une idée qui en cache une autre, c’est du Nietzsche tout de même… quoique lorsque Schopenhauer se rendait chez sa tante pour boir le thé elle lui intimait l’ordre de le boire en silence…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s