Oh, monde infernal !

 »-. La mort m’appelle. Je voudrais, ô mon enfant bien-aimé, te laisser dans une forêt, dans une de ces forêts de 🌲 où hurlent les 🐺, où nichent les vautours, où grogne d’une façon effroyable la truie sauvage, l’épouse du sanglier aux poils blonds. Le mort m’appelle. Ce serait mieux encore, ô mon enfant bien-aimé, si je te laissais en pleine mer, lors même que le vent du Nord fouetterait les 🌊, et que des profondeurs de l’abîme tous les monstres qui y dorment, 🦈 et crocodiles, s’élanceraient la gueule béante.

40x50cm « La porte de l’enfer », galerie Chaos

Crois-moi, ô mon enfant bien-aimé, ni la mer courroucée et écumante de rage, ni la sombre et redoutable forêt, ne sont aussi périlleuses que le séjour où nous sommes…/… Penser que je doive te laisser seule, ici, ah ! Cela me bouleverse le cerveau, cela me rend fou ! Les mouches noires voltigent autour de mon lit avec des bourdonnements moqueurs. Elles se posent sur mon 👃, sur mon front. Fatale engeance ! Quelques-unes d’entre elles ont des visages d’hommes, il y en a qui ont des trompes d’éléphant comme le Dieu Ganesh chez les Hindous. J’entends au fond de mon cerveau un grand remue-ménage. Il me semble que quelqu’un y fait sa malle, et que mon esprit, oh mon Dieu ! Que mon esprit va déguerpir avant que je m’en aille moi-même. » Heinrich Heine (Le 💷 de Lazare)

3 réflexions sur “Oh, monde infernal !

  1. Ce monde est infernal, c’est la raison que de le reconnaître, de le dire.

    Un remède ? OUI !
    Passer sur ton blog et de s’inspirer, acheter la toile qui interpellera déclenchant des interrogations.
    Les réponses sont là !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s