Zazie et le métro aérien

 »-. D’une ✋ légère mais puissante, Gabriel envoie Zazie s’asseoir au fond du tacot, puis il s’installe à côté d’elle. Zazie proteste. -. Tu m’écrases !. Ça promet !-. On roule un peu, puis Gabriel montre le paysage d’un geste magnifique. -. Ah ! Paris-, qu’il profère d’un ton encourageant,- Quelle belle ville. Regarde-moi ça si c’est beau. -. Je m’en fous, moi ce que j’aurais voulu, c’est aller dans le métro. -. Le métro ! Le métro ! Mais le voilà-. Et, du doigt, il désigne quelque chose en l’air. Zazie fronce le sourcil, elle se méfie.

30x40cm  »Métro, boulot, dodo », collection privée

-. Le métro ? Le métro, le métro, c’est sous terre. Non mais ! -. Celui-là, c’est l’aérien-. Alors, c’est pas le métro-. Je vais t’expliquer. Quelquefois, il sort de terre, et ensuite il y re-rentre-. Des histoires !-. Gabriel se sent impuissant, puis désireux de changer de conversation, il désigne de nouveau quelque chose sur leur chemin. -. Et ça, regarde ? Le Panthéon !!!-. Qu’est-ce qu’il faut pas entendre !-. C’est peut-être pas le Panthéon ?- Il y a quelque chose de narquois, dans sa question. -. Non, non, non et non. C’est pas le Panthéon-. » Raymond Queneau (Zazie dans le métro)

4 réflexions sur “Zazie et le métro aérien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s