À votre bon ❤️ !

 »-. À l’école de Garofoli, qui exploitait en grand la charité publique, il avait appris dans toutes ses finesses l’art si difficile de forcer la générosité ou la sympathie des gens. Ce fut dans les villes d’eau qu’il déploya toute son adresse, et pour le public parisien, son ancien public qu’il avait appris à connaître et qu’il retrouvait là. -. Attention ! me disait-il quand nous voyions venir à nous une jeune dame en deuil dans les allées, c’est du triste qu’il faut jouer, tâchons de l’attendrir et de la faire penser à celui qu’elle a perdu. Si elle pleure, notre fortune est faite-. Et nous nous mettions à jouer avec des mouvements si ralentis, que c’était à fendre le ❤️.

3040cm  »Lulu l’homme-orchestre », collection privée, galerie z’ Artistes

Il y a dans les promenades aux environs du Mont-Dore des endroits qu’on appelle des salons. Ce sont des groupes d’🌲, des quinconces sous l’ombrage desquels les baigneurs vont passer quelques heures en plein air. Mattia étudiait le public de ces salons, et c’était d’après ses observations que nous arrangions notre répertoire. Mais c’est surtout près des enfants que Mattia obtenait ses succès les plus fructueux. Avec son archet il leur donnait des jambes pour danser, et avec son sourire il les faisait rire même quand ils étaient de mauvaise humeur. Comment s’y prenait-il ? Je n’en sais rien. Mais les choses étaient ainsi. Il plaisait, on l’aimait. Le résultat de notre campagne fut vraiment merveilleux. Toutes nos dépenses payées, nous eûmes assez vite gagné soixante-huit francs. » Hector Malo (Sans famille)

2 réflexions sur “À votre bon ❤️ !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s