Mariée contre mon gré

 »-. Esteban Trueba fixa la date des épousailles à quinze jours de là. Il décida que la meilleure façon d’éviter le scandale était de prendre les devants et de le prévenir par une noce à tout casser. Il souhaitait voir sa fille mariée par l’évêque, dans une 👗 blanche avec une traîne de six mètres soutenue par des garçons et des demoiselles d’honneur. Et sa photographie dans le carnet mondain du journal, et une fête caligulesque suffisamment ostentatoire et dispendieuse pour que nul n’en vint reluquer le ventre de la mariée.

40x50cm « Les noces de Cendrillon« 

Ce jour où il la fit appeler pour l’envoyer chez le couturier essayer sa 👗 de mariée, Esteban Trueba fut épouvanté de la trouver si grosse, la figure marbrée. -. Père, je ne vais pas me marier. -. Tais-toi. Tu vas te marier parce que je ne veux pas de bâtards dans la famille. Compris ?-. Je croyais que nous en avions déjà pas mal. -. Ne me réponds pas. Essaie de te montrer une épouse digne de l’homme qui va te conduire à l’autel-. Blanca pleura comme une fontaine et ses larmes ne tarirent pas de tous les jours suivants. Ce mariage dont Blanca ne voulait pas fut célébré à la cathédrale avec la bénédiction de l’évêque, et dans une 👗 de reine confectionnée par le meilleur couturier du pays, lequel avait accompli des miracles pour dissimuler l’abdomen proéminent de la promise parmi les fleurs en cascades et les plis gréco-romains. » Isabel Allende (La 🏡 des esprits)

2 réflexions sur “Mariée contre mon gré

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s