Ma galerie de tableaux

 »-. Ma galerie de tableaux-, dit-il. Les murs étaient couverts de toiles, où Beautrelet lut aussitôt les signatures les plus illustres. Il y avait la Vierge à l’Agnus Dei, de Raphaël, le portrait de Lucrezia Fede, d’André del Sarto, la Salomé, du Titien, la Vierge et les Anges, de Botticelli, des Tintoret, des Carpaccio, des Rembrandt, des Velasquez. -. De belles copies !– approuva Beautrelet.

50x70cm « Portraits au vitriol« , vendu, galerie Femmes, Femmes, Femmes

-. Quoi, des copies, es-tu fou ! Les copies sont à Madrid, mon cher, à Florence, à Venise, à Munich, à Amsterdam-. Alors, ça ?-. Les toiles originales, collectionnées avec patience dans tous les musées d’Europe, où je les ai remplacées honnêtement par d’excellentes copies-. Mais, un jour ou l’autre…-. un jour ou l’autre, la fraude sera découverte ? Eh bien ! L’on trouvera ma signature sur chacune des toiles, par derrière, et l’on saura que c’est moi qui ai doté mon pays de chefs-d’œuvre originaux. Après tout, je n’ai fait que ce qu’a fait Napoléon en Italie… Ah, tiens, Beautrelet, voici quatre Rubens...- » Maurice Leblanc (L’Aiguille Creuse)

3 réflexions sur “Ma galerie de tableaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s