Sous l’🌲 De Goethe… méditer

 »-. Tant qu’ils étaient restés entre eux, ç’avait été presque plus facile. Ne se ressemblaient-ils pas tous, avec leur crâne rasé, leur squelettique corps, leurs oedèmes aux jambes ? Ils avaient lu l’horreur dans les regards des premiers soldats américains et, depuis, ils vivaient avec cette nouvelle angoisse au ❤️. Quelle serait la réaction de leurs familles ? De nouveau, Charles, leur camarade médecin, les avait sauvés. Face aux Américains, qui leur donnaient toutes leurs réserves, il leur avait rappelé qu’une nourriture trop abondante et trop riche en graisses les tuerait à coup sûr. Olivier l’avait déjà compris et s’alimentait à la petite 🥄, de façon fractionnée. Un seul désir le tenaillait. Rentrer chez lui, auprès de Philippine et d’Aurélien.

Il avait envoyé un télégramme en France, annonçant son retour proche. Il fallait attendre le rapatriement par convoi sanitaire. Les Américains paraissaient dépassés par l’ampleur de la tâche. Partout, dans les camps, ils découvraient des monceaux de cadavres ainsi que des morts-vivants squelettiques qui ne valaient guère mieux. Comment une telle ignominie avait-elle pu se dérouler si près d’une ville culturelle comme Weimar ? Les nazis avaient conservé le vieil 🌲 sous lequel Goethe aurait pris le pli de venir méditer. Étaient-ce les mêmes hommes qui, pendant des années, avaient joué les bourreaux sans le moindre état d’âme ? Lui, l’humaniste, savait que cette question le hanterait le temps qui lui restait à vivre. » Françoise Bourdon (La 🌃 de l’Amandier)

60x80cm  »Monseigneur en habit de papier’‘, galerie La vie rêvée des 🌲

3 réflexions sur “Sous l’🌲 De Goethe… méditer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s