Il avait trente ans de plus que moi

 »-. Si le Bon Dieu fait bien les choses comme d’habitude, il doit partir trente ans avant moi. Et si Marius était libre à ce moment-là ?-. Tu pensais ça ? -. Oui. C’est horrible, mais je le pensais. Surtout, ne va pas croire que j’ai souhaité sa mort… Non, non, je l’ai soigné comme sa fille, je l’ai pleuré sincèrement. Mais cette mort, je savais bien qu’elle viendrait un jour. Et j’avais une grande crainte, c’était de trouver la vieillesse en même temps que ma liberté.

60x60cm  »Le Portrait de Zoé Lang’‘, galerie Femmes, Femmes, Femmes

Alors, parce que j’avais de l’argent, j’ai pu me défendre. Si tu savais avec quelle patience j’ai suivi les conseils des médecins ! La culture physique, les régimes, le coiffeur, le couturier, c’était pour t’attendre. Marius… Et chaque matin, devant mon miroir, je cherchais sur mon visage les marques du temps. Et combien de fois, le soir, dans ma chambre, je me suis faite belle, toute seule, pour mon amoureux qui ne venait pas… Mais aujourd’hui, si tu me veux encore, je n’aurai besoin que de ton amour. Marius, je ferai tes lettres, tes factures, je ferai mon ménage toute seule, je t’apporterai ton café… Ne refuse pas, Marius. Notre fils est un homme, il aimera bientôt une autre femme, je suis toute seule. Je n’ai plus que toi. » Marcel Pagnol (César)

2 réflexions sur “Il avait trente ans de plus que moi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s