Allo, Christine… Je voudrais un tableau,  »juste pour décorer »…

Pourquoi pas ? Après tout le client est roi. Il a bien le droit de n’avoir guère de connaissances artistiques ou de centres d’intérêt affirmés, et de faire confiance à l’exécutant. Une toile destinée à décorer, sans se prendre la tête avec un quelconque thème, voilà qui devrait faciliter la tâche de l’artiste qui s’y attèle… Que nenni ! Rien de plus difficile, car l’exercice est ingrat. D’ailleurs, ce tableau, je ne l’ai pas vendu, car, vous le comprenez bien, nul client ne me l’a commandé. Par manque d’imagination, de confiance en son propre goût artistique, peur d’exposer une oeuvre dite  »originale », décalée ou déconcertante, sur les murs de son salon aux regards d’autrui, le client lambda ne convoite que des bouquets de fleurs… Qu’importe, ce tableau, je me le commande à moi-même… Il sera la pièce maîtresse d’une exposition que je prépare en catimini… mais chut…

On définit le format, que je préconise rectangulaire, car, fourni avec deux systèmes d’accrochage, on peut le positionner dans la pièce à décorer, au choix , en position  »portrait » ou  »paysage ». Puis les dimensions, de bonne taille, sinon à quoi bon, là, je n’ai pas lésiné… En dernier lieu, la ou les couleurs dominantes, au goût du client (moi-même en l’occurrence), à mixer savamment dans un souci d’harmonie. Point de sujet à traiter qui donnerait une base de départ, je (me) propose donc de plancher sur un tableau semi-abstrait, qui laissera libre cours à ma créativité tout en séduisant son futur propriétaire par une démarche intrigante. Partant de consignes quasi inexistantes, j’ai recréé, tout au long de l’exécution, un fil rouge qui m’a donné la feuille de route. Ce qui implique de canaliser des idées qui, forcément, puisque le thème n’existe pas, fusent en tous sens et toutes directions. Le danger, ce n’est pas le vide, mais le trop plein !

120x90cm  »Ambiance déco », galerie Format X Large

Mon conseil -. Plus que jamais s’applique ici la règle d’un petit nombre de couleurs, que j’ai choisi vives et même vibrantes. Pour les faire percuter et transgresser. En peinture, il faut oser une gamme chromatique affirmée -. Ne pas oublier l’intention première du client, celle qui a justifié la commande, à savoir -. Je désire un tableau décoratif- . Ce qui compte, c’est d’honorer son désir en se fixant une méthode de travail, et s’y tenir, sans changer pour autant son style. Que du travail, que du plaisir !

5 réflexions sur “Allo, Christine… Je voudrais un tableau,  »juste pour décorer »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s