Rosa la Belle

 »-. Je devinai où elle habitait en apercevant une manche couleur lilas disparaître derrière un portail. Depuis ce jour-là, j’ai monté la garde devant chez elle, déambulant dans la rue comme un 🐕 abandonné, espionnant, subornant le jardinier, liant conversation avec les domestiques, jusqu’à obtenir de parler à la gouvernante. Et elle, sainte femme, me prit en pitié et accepta de lui faire parvenir les billets d’amour, les fleurs et les innombrables boîtes de 🍬 à l’anis avec quoi je tentai de gagner son ❤️. Je lui adressait aussi des acrostiches. Ma sœur Férula m’aida à approcher la famille del Valle en découvrant quelque lointain apparentement. C’est ainsi que je pus rendre visite à Rosa. Le jour où je fis mon entrée chez elle, je ne trouvai rien à lui dire. Je restai coi, le chapeau à la ✋ et la bouche ouverte, jusqu’à ce que ses parents, qui connaissaient ce genre de symptômes, vinssent à mon secours.

30x40cm « Le portrait de Marie »

Je ne sais ce que Rosa put bien me trouver, ni pourquoi, avec le temps, elle envisagea de m’épouser. Je réussis à devenir officiellement son fiancé, sans avoir à accomplir aucune prouesse surnaturelle, car, malgré sa beauté extraterrestre et ses vertus sans nombre, Rosa n’avait pas de prétendants. Sa mère m’en fournit l’explication, elle me confia qu’aucun homme ne se sentait de force à défendre Rosa de la convoitise des autres hommes. » Isabel Allende (La 🏡 des esprits)

3 réflexions sur “Rosa la Belle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s